Campylobacter

RÈGLEMENT (UE) 2017/1495 et analyse campylobacter sur peaux de cou

Le 1er janvier 2018 le règlement 2017/1495 modifiant le règlement 2073 est entré en vigueur.

Il prévoit la réalisation d’analyses campylobacter sur les peaux de cou de poulet. Cette analyse pourra se faire sur le même échantillon que celui utilisé pour les analyses salmonelles.

A la différence des analyses salmonelles sur peaux de cou (critère absence/présence) un dénombrement est réalisé. Le résultat est insatisfaisant au-delà de 1000 ufc/g.

Jusqu’au 1er janvier 2020 le critère retenu est de maximum 20 analyses insatisfaisantes sur 50. Par la suite le critère passera à 15 puis 10. L’objectifs affiché par ce règlement est d’obtenir une baisse de la présence des campylobacter sur les produits issus des volailles

A noter que cette obligation ne s’applique qu’au poulet de chair.

 

Les Campylobacter sont des bactéries responsables d’intoxication alimentaire, qui se traduit par des diarrhées et des troubles digestifs.

En 2010 l’EFSA publiait un rapport selon lequel les campylobacter seraient la principale cause d’intoxication en Europe.

Le Campylobacter est une bactérie détruite à la cuisson. Malheureusement chez le consommateur les manipulations, le stockage des produits … peuvent être à l’origine de nombreuses contaminations croisées.

Le respect des bonnes pratiques d’hygiène à la maison (lavage des mains, des outils…) reste donc indispensable !!

By | 2018-03-16T16:55:01+00:00 décembre 11th, 2017|decrets|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment